Vêtures et vêtages : des solutions simples et esthétiques d’ITE

Dans un bâtiment non isolé, les murs extérieurs sont considérés comme la principale source de déperditions énergétiques. Appliquer un traitement adéquat revêt donc d’un intérêt capital pour les propriétaires, les bailleurs et les locataires. L’ensemble des procédés d’isolation par l’extérieur (ITE) regroupe plusieurs solutions, dont les systèmes de vêtures et vêtages. Mis en œuvre directement sur la paroi du bâtiment, ils permettent la protection de la structure, dans le neuf comme en rénovation. Découvrez les procédés de vêtures et de vêtages ainsi que leurs différents avantages.

 

Vêture ou vêtage, qu’est-ce que c’est ?

La vêture est un système d’isolation dont les éléments de base sont constitués de deux produits. Il s’agit de l’isolant thermique contrecollé depuis l’usine derrière une plaque de parement, les deux formant la peau extérieure de protection. L’isolant et le parement constituent ensemble un complexe entièrement solidaire. Plus simple à réaliser, la vêture façade se fait en posant les deux produits en une seule fois sur la structure porteuse. Tandis que les autres techniques d’isolation par l’extérieur impliquent plusieurs passages sur le support. Disposés par emboîtement, les éléments seront ensuite fixés mécaniquement sur la paroi, à l’aide de vice et de chevilles.

Avec le vêtage, c’est un système d’éléments de parement qui se fixe mécaniquement au support. Le parement peut être appliqué directement sur la structure porteuse avec ou sans lame d’air, puis fixé à travers l’isolant thermique, ayant une ossature ou non. Fixer seul l’isolant permet juste de le maintenir provisoirement. On l’assure définitivement avec le vêtage. Ce dernier donne le même aspect qu’une vêture ou qu’un bardage. En effet, Les systèmes de vêture et de vêtage se distinguent de par leurs matériaux constitutifs, le type d’isolant utilisé, la géométrie et le mode d’assemblage.

 

Des solutions isolantes et esthétiques

En plus d’être des solutions d’isolation efficaces, les systèmes de Vêtures et vêtages ont des fonctions décoratives très intéressantes. Grâce au choix entre les couleurs, la texture, les formats ou encore les matières, vous avez la possibilité de créer des effets décoratifs variés, avec une palette de décors presque infinie.

Pour la peau externe, plusieurs matériaux peuvent être utilisés tels que le métal laqué, l’aluminium, l’ardoise, la plaque céramique, le PVC, le bois, le béton, la terre cuite, matériau minéral composite, fibre-ciment, etc. Le choix est large et vous trouverez forcément ce qui correspond à vos envies.

En ce qui concerne les parements, le choix de la qualité est primordial. Vous devez faire attention à la qualité d’essence de bois et aux différents traitements de surface, qui garantissent leur durabilité et propriété mécanique. Cela doit aussi être compatible avec une gestion durable des forêts. En mixant bois et PVC, vous obtiendrez un produit durable et facile d’entretien. La terre cuite est une solution innovante qui donnera un aspect particulier. Mis en œuvre de façon horizontale en vêture, les produits de terres cuites sont constitués souvent de briques de grande longueur ou de briquettes. Avec une double peau ou non, ils s’associent très bien aux divers procédés d’isolation thermo-acoustique par l’extérieur, mais servent aussi simplement pour des enjeux décoratifs. Enfin, avec les matériaux métalliques comme l’acier, l’aluminium, le zinc… on dispose d’une plus grande variété d’aspect et de couleurs. De plus ils ont l’avantage d’être compatibles avec tous les environnements et construction : creux, à reliefs, avec des nervures horizontales ou verticales.