Que faire de des déchets lors d’une auto construction de maison

La construction d’une maison ou d’un appartement laisse une trace sous forme de déchets et de débris qui doivent être évacués une fois les travaux terminés. Pour cela, certaines règles doivent être respectées sur la manière de collecter et/ou de réutiliser les déchets issus des travaux. En effet, le recyclage des déchets de construction est maintenant d’actualité. C’est un système qui permet de maximiser les ressources disponibles en réduisant la consommation de ressources naturelles. Moins de matière première à collecter, transformer et transporter. Moins d’énergie consommée dans le processus. L’idée est de détourner lesdits déchets vers la décharge en raison de l’impact environnemental et sanitaire que ce type d’installation représente. Pour le propriétaire, c’est aussi l’occasion de gérer ses déchets de construction de manière écologique et responsable.

Qu’entend-on par déchets ?

Pour comprendre comment sont gérés les déchets ou les gravats, il faut d’abord définir ce qu’ils sont. Pour ensuite savoir comment ils devront être recyclés ou traités. Les déchets ou débris proviennent des travaux de construction. À la fin du chantier, des matériaux et éléments tels que les pierres, les briques, le fer, le bois, et les métaux s’entassent sur le site et à proximité. Ils ne doivent pas être jetés à la poubelle, mais doivent être traités différemment. Les ordures issues des travaux de construction et de rénovation de maison ou d’appartement, ou encore de démolition génèrent des déchets. Ces résidus sont appelés gravats et doivent être enlevés pour éviter les accidents et pour maintenir l’ordre et la propreté dans la zone de construction. Cela peut se faire en toute facilité en optant pour la location de benne à déchets. Ces bennes, souvent disponibles en différents volumes et dimensions, pourront contenir et transporter facilement ces débris depuis leur localisation jusqu’au site de stockage ou d’élimination final.

Quels sont les différents types de déchets ?

En principe, il y a 2 types de déchets à considérer : les fragments et les restes physiques. Les fragments les déchets de matériaux tels que la céramique, les blocs de ciment, ou l’ardoise. Les restes de matériaux fabriqués sur place sont généralement des éléments tels que le béton et le mortier. D’autre part, il est également nécessaire de savoir que la démolition génère des fragments. Tandis qu’un ouvrage ou une construction génère les deux types de déchets. C’est-à-dire des fragments et des matériaux. Cela signifie qu’il est plus facile de traiter les débris provenant de la démolition d’une maison ou d’un appartement qu’un chantier de construction normal. En effet, ce ne sont que des matériaux en vrac tels que des blocs de céramique et de béton. Cela facilite le nettoyage et la gestion.

Quelles sont les solutions à prévoir pour s’en débarrasser ?

Après avoir pris connaissance des types de restes et de débris, il faut à présent savoir ce que l’on peut en faire. La manière la plus commune de s’en débarrasser et de les acheminer vers un centre spécialisé. Mais il y a également le recyclage à prendre en compte. Mais pour cette option, il faut savoir réutiliser les déchets de construction et de démolition. La première chose consiste à établir un traitement correct. La seconde étape consiste à réaliser un transfert adéquat vers le centre approprié. Si les déchets sont faciles à traiter, ils sont acheminés vers des installations simples. En revanche, s’ils sont difficiles à gérer, par exemple, avec un grand volume de matériaux traités, ils doivent alors être acheminés vers une usine spécifique capable de traiter à la fois les granulats conventionnels et le traitement des matériaux.