Construire une maison neuve : les solutions de financement

La décision d’être soi-même propriétaire d’une maison, s’impose à un moment donné de la vie. Lorsqu’on laisse quelques années de travail derrière soi et que l’on veut vivre un futur dans sa propriété le plus vite, le recours à un crédit immobilier apparaît comme une solution. S’il est facile de trouver une banque qui nous accompagne dans cet investissement, il est tout aussi prudent d’appliquer quelques conseils pour bien negocier un crédit immobilier. Les démarches à suivre, le comportement pour monter un dossier et le taux à accepter, sont tous des variables importantes dans la procédure pour obtenir aisément un prêt. Quelques astuces importantes sont à connaître pour avoir le crédit qui convient à son profil.

Optez pour un délai de remboursement à court ou à moyen terme

Généralement, les taux d’intérêt évoluent lorsque vous choisissez un crédit immobilier avec l’option d’un remboursement à long terme. Les mensualités pèsent sur votre portefeuille, car, plus les années évoluent, plus les charges et les dépenses du foyer s’accroissent. Le taux du crédit immobilier est plus élevé sur les crédits de 20, 25 ou 30 ans, que sur ceux de 10 ans. Il faut donc réduire autant que possible la durée de l’emprunt.

Les avantages d’une situation financière stable

Pour la banque, la stabilité financière est un critère qui augmente la crédibilité d’un dossier de demande de crédit immobilier. Si vous êtes à votre propre compte, il faut démontrer par une attestation de non-faillite que l’on a une activité assez lucrative et prospère pour assumer un crédit immobilier. Les relevés bancaires des trois ou six derniers mois et les bilans positifs de quelques années, sont à fournir. Vous allez démontrer l’organisation de votre plan de remboursement. Les cas de découvert sont des éléments négatifs, qui ne favorisent pas ce projet. Les salariés avec un contrat à durée indéterminée, ont également de bonnes raisons d’espérer une réponse favorable de la banque. Il faudrait donc qu’ils justifient que leur situation financière est assez stable et qu’il leur reste de longues années de travail. La présentation d’un apport personnel est un élément positif, qui donne du poids au dossier.

Cherchez les prêts à taux zéro

De nombreux établissements font des propositions de prêt d’un capital à taux zéro, pour accompagner les demandeurs de crédit. Le prêt à taux zéro, le prêt action logement, le prêt à l’accession sociale ou encore le prêt à taux préférentiel, sont les formes de dénomination pour une telle initiative. Plusieurs campagnes publicitaires sont menées dans ce sens, pour inciter les personnes à saisir de telles opportunités. Les professionnels en BTP, en santé et d’autres domaines d’activité, ont également de tels avantages. Il suffit de se renseigner.

Prêtez quand vous êtes jeune

Le jeune est un critère important pour la banque. Les jeunes ont la possibilité de travailler longtemps. Les jeunes disposent du temps et plus de chance de rembourser le crédit en intégralité. Ils sont des candidats favorables au prêt à taux zéro, au prêt d’action logement, au prêt épargne logement, au prêt conventionné et à l’aide personnalisée au logement, etc.