Béton sans ciment : une alternative écologique

Avis à tous les propriétaires qui envisagent de faire construire leur futur logement : aujourd’hui, les innovations dans le domaine du bâtiment permettent de réaliser des constructions toujours plus respectueuses de l’environnement. La préservation de la planète étant l’affaire de tous, il est essentiel de se tourner vers des alternatives plus responsables. Ici, nous allons vous présenter un peu plus en détail le béton sans ciment, un matériau particulièrement écologique. Comment est-il formulé ? Quels sont ses avantages ? C’est ce que nous allons voir.

Qu’est-ce que le béton sans ciment ? 

Le béton sans ciment constitue définitivement la nouveauté du moment dans le secteur du bâtiment. Conçu par des ingénieurs et des chercheurs lituaniens, il s’avère moins polluant et s’inscrit dans une démarche de préservation de la planète. 

Pour la fabrication du béton sans ciment, divers composants chargés en silices et en alumine sont employés : les cendres de biocarburant notamment, ainsi que les cendres de combustion des centrales à charbon et des hauts fourneaux mélangés à de l’eau. La solution obtenue mature alors à température ambiante, pour se transformer petit à petit en béton. 

Vous êtes intéressé par ce matériau nouvelle génération ? Dans ce cas, pour savoir quel est le prix du m3 béton, cliquez ici !

Quels sont les avantages du béton sans ciment ? 

Le béton sans ciment propose une solution plus propre et plus respectueuse de la planète. Nous allons vous en dire davantage sur son aspect écologique, mais nous allons également aborder ses autres avantages, et notamment sa grande résistance. 

Le béton sans ciment, une alternative écologique

Dans un premier temps, comme vous avez pu le constater, la fabrication du béton sans ciment fait intervenir le recyclage de déchets provenant des centrales et des hauts fourneaux. D’autre part, contrairement au ciment classique, ce matériau n’a pas besoin d’être chauffé à haute température, réduisant ainsi les émissions de CO2

Le CO2 contenu naturellement dans le béton sans ciment est alors préservé à l’intérieur de celui-ci. De ce fait, ce gaz ne peut plus se disperser dans l’atmosphère. Le béton écologique est donc en accord avec les mesures prises, pour lutter contre le réchauffement climatique. Rendez-vous sur https://www.usinenouvelle.com/article/la-composition-des-ciments-clef-de-la-reduction-des-emissions-de-co2.N770714, afin d’en savoir plus.

Le béton sans ciment, un matériau solide et anti-humidité

Si le béton sans ciment est un atout écologique de taille, il est également essentiel de préciser que ce matériau assure une durabilité et une résistance optimales. Tout d’abord, il résiste au feu et aux ions chlorures. Mais ce n’est pas tout ! En effet, il est particulièrement solide et ne craint pas l’humidité. De ce fait, il peut tout à fait être envisagé dans les zones humides, et notamment en bord de mer. 

S’il évite la corrosion, sachez également qu’il n’est pas sujet à l’apparition de fissures, ce qui lui assure une durée de vie tout simplement exceptionnelle. 

Le béton sans ciment, moins onéreux que le béton classique

Vous envisagez de réaliser une future construction avec du béton écologique ? Dans ce cas, sachez que vous pourrez réaliser de belles économies. C’est vrai, cette alternative est moins onéreuse que le béton traditionnel.