S'informer

L’extension: changer sa maison sans déménager

Article publié le 29/10/2013

David Caillaud architecte

La tension immobilière et la raréfaction du foncier mettent les extensions de logements à l’honneur. Pour un budget réduit, adjoindre une chambre, une véranda, aménager des combles, voire ériger un étage entier sur une construction existante, améliore clairement le cadre de vie. Surface ajoutée et néanmoins partie intégrante du logement, il convient de traiter l'extension avec le même sérieux que la construction d’une maison. Explications.

L'extension, un phénomène qui se développe


Agrandir sa maison est un phénomène en pleine croissance. Les constructeurs de maisons individuelles l'ont bien compris et proposent désormais ce type de service. Si la très grande majorité des extensions sont réalisées par des maçons, l’autoconstruction est à la portée du bricoleur averti. Toutefois, considérant les prix et l’enjeu que l’extension représentent pour le bâtiment dans son ensemble, mieux vaut ne pas se lancer à la légère. Cette extension va modifier le schéma de circulation de la maison. Il faut donc réfléchir en profondeur au projet. Pour les propriétaires, après des années de vie dans leur espace, cette phase est assez naturelle.


Démarches et données préalables


Avant d’entamer un projet d’extension, il convient de vérifier auprès des services de l’urbanisme ou de la mairie la conformité du projet  avec :

  • le plan d’occupation des sols (POS)
  • le coefficient d’occupation des sols (COS),
  • le plan local d’urbanisme (PLU), s’il existe et respecter les règles de voisinage en termes d’esthétique et d’ensoleillement.

Attention : Modifier la destination d’un bâtiment existant exige l’obtention d’un permis de construire sans considération de sa surface. Par exemple si l’on souhaite relier une grange qui sera aménagée en lieu de vie au bâtiment principal. Par contre, changer un garage en chambre n’est pas considéré comme un changement de destination.

Ensuite, les démarches administratives à opérer dépendent de la surface que vous souhaitez construire.

  • Depuis 2012 une réforme du permis de construire fait passer de 20 à 40 m2 les surfaces constructibles pour les zones couverte par PLU ou en zone urbaine sur simple déclaration. 
  • Pour les autres, un permis de construire est nécessaire au-delà de 20 m2.
  • Si le projet d’extension porte la surface totale au-delà de 170 m2, le permis de construire devient obligatoire et par là-même, le recours à un architecte.
  • Enfin, ajouter moins de 5m2 - la surface d’un petit local ou de toilettes - ne nécessite aucune démarche.

Les avantages de l’extension

  • Augmentation de la surface et du confort de vie,
  • Pas d’achat de foncier supplémentaire,
  • Plus-value apportée à son logement,

Mais aussi

  • Optimisation de l’espace non utilisé comme les combles et greniers, duplex, terrasses, etc,
  • Optimisation des travaux d’entretien ou de rénovation obligatoires,
  • Amélioration du confort thermique et phonique,

Différents types d'extension

 

Extension verticale par surélévation de toiture

Elle permet d’aménager des combles voire d’ajouter un étage. Elle s’impose lorsque le foncier n’est pas suffisant ou que le sol ne permet pas d’étendre l’emprise au sol. Ajouter un étage implique de connaître les capacités de résistance de la structure avec un bureau d’études. De fait, le choix de matériaux légers, comme le béton cellulaire, est particulièrement adapté.

L’extension horizontale

Sa pérennité est souvent liée à la qualité des fondations. Pour cela, une étude de sol est conseillée. Si le terrain impose le coulage d’une dalle ou de fondation, le recours à un entrepreneur ou un architecte est recommandé. Le professionnel assurera la cohésion du bâti originel avec l’extension :  un joint de dilation adapté à la zone de jonction protègera l’ensemble contre l’apparition de fissures.

L’immense majorité des extensions verticales ou horizontales sont réalisées en bloc béton ou en béton cellulaire. Plusieurs raisons expliquent cette prévalence.

Les avantages du béton dans l'extension de maison

  • Le bloc béton est le matériau le plus économique pour réaliser son extension.
  • Allié à des isolants extérieurs ou intérieurs, il offre un bon confort thermique en conformité avec la RT 2012
  • Enfin, il permet de donner une continuité architecturale à la maison ou de repenser son esthétique globale à l'occasion d'une surélévation ou de travaux d'isolation par l'extérieur.

Améliorer son habitat et le mettre en conformité avec la RT 2012

Le projet d'extension peut s'inscrire dans une reflexion plus globale d'amélioration de l’habitat et bénéficier des aides de l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat (ANAH) :

L’Anah peut aider aux titres suivants :

  • Extension de logement dans la limite de 14 m² de surface habitable (annexion de parties communes, surélévation, création de volume…).
  • Mise en place d’un escalier ou d’une rampe pour accéder aux étages supérieurs.
  • Travaux sur le plancher pour obtenir des hauteurs sous-plafonds compatibles avec un usage logement (aménagement des combles)

Sur dossier, ces aides peuvent aller jusqu’à 50 % du chantier dans la limite de 20 000€. Associé à tous les avantages développés plus haut, ce coup de pouce est à même de faire de votre projet d’extension un pari gagnant.

Voir aussi...

David Caillaud Architecte

Les atouts des solutions béton en rénovation et réhabilitation

En matière de rénovation et de réhabilitation, le béton offre un ensemble de solutions techniques adaptées à vos ...


Solutions constructives beton pour les fondations

Maison individuelle l Les solutions constructives béton pour les fondations

Le béton offre un large panel de solutions constructives pour les fondations de la maison. Téléchargez les fiches de chaque systè...


Construire en béton

Fondations, murs, planchers, le béton propose un panel complet de solutions pour construire sa maison.

 

Maisons récompensées

Palmarès 2011 et 2012

Découvrez sur une carte la localisation des maisons récompensées en 2011 et en 2012.

carte de france

Nuage de Tags